Articles : RAMZA, Jadwiga , céramiste de Montréal

Posté par Anonyme le 02/05/2016 13:20:00 (483 lectures)
Articles

Rare céramique de Ramza, de Montréal
Note de Jean-Pierre Dion

Voici une acquisition récente de poterie québécoise des années 50-60 : une bouteille de forme carrée, modelée par plaques et décorée par impression sur les faces latérales. Il s’agit d’une terre cuite rouge vernissée en blanc, vert et brun, 41 cm de haut, faite par la potière Eleonora Jadwiga Ramza de Montréal, vers 1957. La pièce est signée Ramza et porte de plus un sceau avec ses initiales.

Mme Ramza est née en Pologne et elle devient résidente de Londres, Angleterre, obtenant la citoyenneté britannique en décembre 1949 en même temps que Zygmunt Ramza. On indique alors sous chacun de leur nom : Pottery Manufacturer, 3, Portsdown Avenue, London. Les Ramza quittent l'Angleterre pour Québec en 1950.

Jadwiga Ramza est mentionnée au Dictionary of Canadian Artists, vol. 7, p. 1923, qui se base essentiellement sur un article du journal NDG Monitor du 22 octobre 1959. On y décrit ses études en poterie en Pologne, son diplôme de l’École des arts décoratifs, ainsi que son travail en design à la fonderie de bronze et argent de son père; puis son exil en France avant d’arriver en Angleterre, où elle ouvre son atelier de poterie dans la décennie 40. L’article donne peu d’informations sur sa carrière à Montréal.

On retrouve le couple à Montréal dès le début des années 50. Mme Ramza participe aux expositions biennales canadiennes de céramique (Canadian Ceramics) de 1955, 57, 63, 65 et 67. Les catalogues mentionnent ses œuvres avec une brève description. On y apprend qu’elle produit dans la décennie 50 des œuvres en terre cuite rouge décorée par réserve à la cire (vase, bouteille sphérique, bouteille, ensemble de carafe, plateau et tasses, en 1955 ; puis assiette en terre cuite vernissée bleu et blanc, et bouteille verte et blanche en 1957). Dans la décennie suivante, elle se tourne vers le grès, exposant une bouteille en grès, tournée, brun et blanc ainsi qu’un pot à couvercle, en grès, tourné, en 1963. En 1965, elle produit des bols et vases en grès, cuits en réduction. Elle expose encore un vase octogonal en 1967.

Mme Ramza est très active dans la communauté de Ville Mont-Royal : elle enseigne au service des loisirs de la ville la poterie et l’émail sur cuivre, 1959-1961 (The Town of Mount-Royal Weekly Post, 3 avril 1959, 20 avril 1961).
On retrouve Zygmunt Ramza, dès 1951, avec une adresse sur Bessborough Avenue puis sur Smart Avenue, à Côte Saint-Luc, aux Lovell’s Directories de la ville de Montréal et depuis 1961 apparait la mention additionnelle (Jadwiga E. ).

Je remercie le Musée des beaux-arts du Canada pour une copie de l'article du NDG Monitor.
Open in new window

Articles : BOURGEOIS, ÉLOI et L'ATELIER ST ÉLOY

Posté par Jacdesterres le 15/06/2015 06:00:00 (1158 lectures)
Articles

Cet article de 3 pages de Jacqueline Beaudry Dion et Jean-Pierre Dion révèle pour la première fois l'artisan derrière l'ATELIER ST ÉLOY. Il s'agit du sculpteur et céramiste ÉLOI BOURGEOIS. Voici quelques notes éparses à son sujet, illustrées de photos de Jacqueline Brodbeck et de Jacqueline Beaudry Dion.

http://www.antiquepromotion.com/uploa ... mbs/511_5589afe07c3d3.jpg

http://www.antiquepromotion.com/uploa ... wbb/511_5589affaeb6b3.jpg

http://www.antiquepromotion.com/uploa ... mbs/511_5589b01f23a0c.jpg

Articles : VANDESCA, vaisselle pour hôtel et restaurant

Posté par Anonyme le 25/02/2015 08:00:00 (2860 lectures)
Articles

On trouve sur le forum Poteries Québécoises du site de l’ACCQ de nombreuses photos de pièces produites par la poterie Vandesca. Mais on a peu d’information sur la compagnie elle-même, son personnel, son usine de Joliette et sa façon d’opérer. L’article qui suit, écrit par Jean-Pierre Dion et illustré de photos de Jacqueline Beaudry Dion, intitulé VANDESCA, vaisselle vitrifiée pour hôtel et restaurant, comble en partie cette lacune…



Open in new window


Open in new window


Open in new window


Open in new window


Open in new window

Articles : COITEUX DATATION PAR SIGNATURES

Posté par Anonyme le 03/12/2014 10:30:00 (1510 lectures)
Articles

Voici un article de Jean-Pierre Dion de 4 pages, présentées sous la forme de photos JPEG, intitulé Coiteux datation par signatures, traitant des différentes signatures COITEUX sous les pièces de leur production.
L'objectif est d’y déceler des différences significatives permettant éventuellement de distinguer les pièces (non datées) de la première période (avant juillet 1960, soit jusqu’à la mort de Jean-Claude), de celles de la seconde période (celle de juillet 1960 au décès de Marcelline en 1978) et de celles de la dernière période, celle de Ronald Coiteux (après 1978).

Open in new window


Open in new window


Open in new window


Open in new window

Articles : Décès de Philippe Lambert

Posté par jeanfranco27 le 07/05/2014 20:40:00 (1661 lectures)

PHILIPPE LAMBERT (1922-2014)

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de M. Philippe Lambert, céramiste fondateur du Syndicat des céramistes paysans de la Beauce, devenu la grande entreprise industrielle Céramique de Beauce.

M. Lambert s'est joint à la première cohorte d’élèves de l'école de Beauceville au début de la décennie 1940. Il y a obtenu un diplôme de céramiste et a, par la suite, largement contribué au succès de Céramique de Beauce en y occupant un poste de designer et de concepteur de moules durant près d’un demi siècle de production de l’entreprise beauceronne.

Les membres de l'Association des collectionneurs de Céramique du Québec (ACCQ) reconnaissent l'apport important de M. Lambert dans l’histoire de la céramique québécoise. C’est avec grande fierté que nous mettrons en valeur sa contribution aux arts décoratifs d’ici et que nous continuerons à lui rendre hommage.

Nous espérons que cette pensée de sincère de sympathie pourra être d'un certain réconfort à la famille éprouvée et aux amis.

Jean-François Marin, président,
au nom des membres de l’Association des collectionneurs de Céramique du Québec (ACCQ)
Open in new window
Photo de Philippe Lambert par Paul Carpentier, 1943, Bibliothèque et archives nationales du Québec (BANQ)

Articles : Décès de Philippe Lambert

Posté par Jacdesterres le 07/05/2014 13:40:00 (1752 lectures)
Articles

Un autre décès dans le monde de la céramique.
Lambert, Philippe(1922-2014)
Ce personnage connu de nombreux membres de l'Association des collectionneurs de céramique du Québec pour avoir répondu à de très nombreuses questions sur les céramistes de Beauce, sera manqué de tous les amateurs de céramique de Beauce.

Je reprends ici le texte de la Maison funéraire et étends mes sympathies à la famille éprouvée ainsi qu'à tous les collectionneurs qui l'ont cotoyé :

À la Maison Catherine de Longpré, le 4 mai 2014, à l’âge de 91 ans et 8 mois est décédé M. Philippe Lambert, époux de dame Georgette Côté. Il demeurait à Saint-Joseph-de-Beauce et il était membre fondateur de Céramique de Beauce.

Les funérailles auront lieu samedi le 10 mai 2014 à 10 heures. Départ du funérarium de la Maison funéraire Nouvelle Vie Inc. à 9 heures 45 pour l’église de Saint-Joseph.

La famille recevra les condoléances au funérarium de la Maison funéraire Nouvelle Vie Inc. de Saint-Joseph
Vendredi le 9 mai de 19 heures à 21 heures 30
Samedi, jour des funérailles, à compter de 8 heures 30.

La direction des funérailles a été confiée à la MAISON FUNÉRAIRE NOUVELLE VIE INC. 775 AVENUE DU PALAIS, SAINT-JOSEPH-DE-BEAUCE.

Outre son épouse Georgette, il laisse dans le deuil ses enfants : Jacques (Line Poulin), Andrée (Fernand St-Georges), Richard (Andrée Poulin), Sylvie (Serge Lessard), Hélène (Hervé Perrault), Louise, feu Suzanne et Isabelle (Pierre Jodoin); ses 16 petits-enfants : Jean-Philippe, Marc-Olivier et Marie-Andrée Lambert; François, Myriam, Andrée-Lise et Caroline Lachance; Daniel, Éric et Samuel Lambert; Anne-Marie et Nathalie Lambert-Perrault; Simon, Pierre-Luc et Sophie Bouchard; Rosalie Lambert Sarrazin; et ses 13 arrière-petits-enfants. Il était le dernier survivant de la famille Joseph Lambert et Lydia Poulin et le frère de Philippe, Alfred (Armandine Bissonnette), Noël (Agathe Cloutier), Clara, Marie-Jeanne (Édouard Jacques), Albert (Julienne Jacques), Bernard (Rita Morin), Gérard, Marie-Anne (Philias Proulx), Jean-Louis. Il était le beau-frère de la famille Côté : feu Ovila (feu Annette Gilbert), Léo (feu Madeleine Grégoire), feu Philippe (feu Rachel Ruel), feu Rose-Délima (feu Gérard Prévost), sœur Jeannette s.s.c.m., feu Germaine (feu Albert Asselin), feu Adrien (Gisèle Giguère), feu Thérèse, Cécile (Guy Bélanger), Grégoire (Germaine Jobidon), feu Charles-Édouard. Il laisse également dans le deuil plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines et amis (es).

La famille désire remercier le personnel infirmier du CLSC et tout le personnel de la maison Catherine-de-Longpré pour leur grand dévouement et les bons soins prodigués.

Toute marque de sympathie peut se traduire par un don à la Fabrique Saint Joseph ou à la Fondation Catherine de Longpré (1120, 18e rue, Saint-Georges, G5Y 6N1).

Articles : Marcel Beaucage reçoit le prix Laing 2013

Posté par Jacdesterres le 26/07/2013 17:50:00 (2094 lectures)

À l'occasion du 25e anniversaire de 1001 Pots, Marcel Beaucage a reçu des mains de Chantal Auger, qui animait la soirée d'ouverture, le prix Kathleen M.Laing 2013. Ce prix a été remis à Marcel Beaucage pour sa contribution remarquable au domaine de la céramique au Québec.Il célèbrera l'an prochain ses 50 ans de métier.
Le prix, pour cette année, est une oeuvre de Jean Bisson Biscornet et Louise Julien.
Open in new window
Rappelons que 1001 Pots a vu défiler environ 650 céramistes distincts au cours de ses 25 ans. Six d'entre eux étaient présents à chaque année depuis les tous débuts : Marcel Beaucage, Rose Szasz, Susan Weaver, Terrance Lazaroff, Peter Hamilton et Marie-Christine Lété.
Pour cette année, plus d'une centaine de céramistes participent à 1001 pots : c'est le plus gros rassemblement annuel de céramistes en Amérique du nord. C'est un évènement à ne pas manquer et qui se termine le 11 août.
C'est le fils de Kinya, Jonathan Ishikawa qui a reprit les rennes de 1001 Pots.

Nous irons visiter l'atelier de Marcel Beaucage le 8 juin lors de la 45e rencontre de l'ACCQ qui se tiendra à Saint-Catherine de Hatley.

Articles : Décès de Maurice Savoie

Posté par Jacdesterres le 22/02/2013 13:18:07 (1381 lectures)

Un grand homme de la céramique québécoise est disparu!
Né en 1930 Maurice Savoie est décédé ce mercredi 20 février 2013. Céramiste, sculpteur, designer de renom, son influence déborde le monde québécois de la céramique.
Il serait intéressant qu’au Québec on puisse honorer nos grands maîtres de la céramique comme on le fait au Japon. En effet, Maurice Savoie pourrait être considéré comme un de nos Trésors nationaux. Il a été de cette trempe et Sylvie Royer qui fut directrice de Materia écrivait à juste titre : « Ils ne sont pas si nombreux au Québec les céramistes de l’envergure créatrice et du souffle novateur de Maurice Savoie ». J’aimerais être aussi habile à manier les mots qu’un Claude Jasmin qui clamait qu’avec Maurice Savoie, la terre a de l’esprit.
Il a fait école et a su se renouveler : il n’y a qu’à considérer ses pièces ludiques produites en 2007, ses chariots, qui ne ressemblent en rien aux pièces dessinées pour Sial II vers 1974. Par son implication dans le milieu culturel et de l‘enseignement, il a marqué plusieurs générations d’artisans. Élu à l’Académie royale du Canada et fait membre de l’Ordre du Canada en 1994, il sera lauréat en 2004 du prestigieux prix Paul-Émile Borduas, la plus haute distinction du Québec dans le domaine des arts visuels et du prix Saidye-Bronfman d’excellence en métiers d’art.
Il a fait sa marque dans l’histoire des métiers d’art au Québec pas étonnant qu’en 2010 il était honoré au Salon des Métiers d’art par le Prix Hommage à une carrière en métiers d’art. Il a su intégrer l’art à l’architecture : une ballade à la Station de métro McGill, à la Maison Radio-Canada ou à l’Université Sherbrooke, son lieu d’origine, vous permettront d’admirer ses murales.
Je suis très fière de l’avoir connue et d’avoir pu faire partie de ceux qu’on appelle ses amis, très fière aussi qu’il m’ait fait confiance pour me demander, l’automne passé, de lui faire une série de photos de ses pièces.
À quand une reconnaissance officielle de cet éminent citoyen de la Ville de Longueuil pour renommer sa rue Île de France, en avenue Maurice-Savoie? Une telle reconnaissance pourrait aussi bien se faire en nommant un centre culturel à son nom ou autre lieu de culture (bibliothèque, Centre d'art, etc).
Jacqueline Beaudry Dion

Articles : Harris P.Morrison, potier d'Hemmingford

 Posté par Jacdesterres le 10/11/2012 20:00:00 (1725 lectures)
Articles

Tout en répondant à l’interrogation de Collectoboce au # 316, page 32, du forum, pour identifier une marque sous une pièce, il s’agit de la marque de Harris P. Morrison. Un feuillage particulier se retrouve très souvent sur les pièces arborant cette marque et associé à cette même marque. Harris Morrison est un potier d’Hemmingford qui travaille le grès et se concentre sur les formes traditionnelles et fonctionnelles du Québec. On retrouve dans sa production beaucoup de pichets, bols à main et pots à eau, lampes à l’huile, etc. On lui doit plusieurs travaux décoratifs pour Radio-Canada et pour le cinéma et il a collaboré au concept décoratif de l’Hôtel Méridien de Montréal. Il a fait des commandes de moulage et des travaux d’envergures pour plusieurs entreprises en plus de nombreuses expositions.
Tommy Zen qui avait terminé des études en arts plastique au Cegep de Saint-Jean-sur-Richelieu en 1979; fut apprenti potier chez Harris Morrison à Hemingford en 1981 et apprit la chimie et la physique des glaçures (Glaze chemistry and physics) avec Pierre Legault, à Port-au-Persil, en 1983.
Une référence importante : le Catalogue des métiers d’art du Québec, 1981 à la page 27
Voici quelques exemples de ses pièces et une photo de sa marque dessinée.Open in new windowOpen in new window
Open in new window
Jacqueline Beaudry Dion

Articles : Sad news! Deux céramistes disparus. December as seen a third one

Posté par Jacdesterres le 11/04/2012 19:40:00 (2632 lectures)
Articles

STANLEY ROZYNSKI
We lost another ceramist : Stanley Rozynski at age 81.
The spouse of deceased Wanda Rozynska known by many Ceramic Collector. Peacefully after a short battle with cancer at La Maison Aube Lumière in Sherbrooke, Qc. Predeceased by his wife Wanda Staniszewska in 2007. This fine man and talented artist will be sadly missed by a large number of family and friends, far and wide. A memorial service will be held later in the spring. Donations in his memory can be made to The ROZYNSKI CENTER FOR FINE ARTS, 2133, CHEMIN WAY'S MILLS, AYER'S CLIFF, Qc. J0B 1C0. A huge thank you to the staff of the Palliative Care Unit at Hotel Dieu Hospital and the staff at La Maison Aube Lumière, both in Sherbrooke, Qc.
"To live as an artist is to live free
and independent".
Published in The Gazette on December 22, 2012
Open in new window

À la maison Aube-lumière, après une courte lutte contre le cancer le 9 décembre 2012,est décédé M. Stanley Rozynski à l'âge de 81 ans, demeurant à Ayer's Cliff. Il était l'époux de feu Wanda Staniszewska. Afin de respecter les dernières volontés de M. Rozynski, il n'y aura pas d'exposition. Des funérailles privées seront célébrées au printemps.
Ce gentilhomme et talentueux artiste manquera énormément à tous les membres de sa famille et à de nombreux amis. En guise de sympathies, des dons à la ROZYNSKI CENTER FOR FINE ARTS, 2133 chemin Way's Mills, Ayer's Cliff, Qc. JOB 1C0 seraient appréciés. Un merci particulier au personnel des soins palliatifs du CHUS Hotel-Dieu et à celui de la maison Aube-Lumière pour les bons soins. "Vivre comme un artiste, c'est vivre libre et indépendant."
Résidence funéraire Charron & fils inc.
Stéphane Charron, président
Claude Charron, directeur
Tél : 819-849-4141
Courriel : info@charronetfils.com
MCCLURE Virginia
1928-2012
Our deepest sympathy goes to the family of Virginia Welsford McClure for their recent loss. The Visual Arts Center, who is preparing it's 65th Anniversary, has lost one of it's co-founder, Virginia McClure. The passing of Virginia McClure on April 5th will leave a trail of sadnest in the Ceramic world.

The funeral service will be held on April 13 at 2 pm at Westmount Park Church, 4695 de Maisonneuve west, Westmount.

The McClure Gallery of the Visual Arts Centre, 350 Victoria Avenue, Westmount, will hold a celebration of Virginia’s life and the launch of Drawings by Virginia McClure at 5 p.m., Saturday, May 26th, 2012.

For information call the Visual Arts Center, 514-488-9558

Récemment nous apprenions aussi la perte d'un de nos céramistes et nous sympathisons avec sa famille. Nous aurions voulu lui rendre hommage de son vivant, malheureusement, il n'est plus.
OUVRARD Guy
1935-2012
À la maison des soins palliatifs La Source Bleue de Boucherville, le lundi 26 mars 2012 est décédé, à l'âge de 76 ans, GUY OUVRARD, conjoint d'Odile Jalbert.

Outre sa conjointe, il laisse dans le deuil ses enfants Stéphane et Jessica (Bruce); ses soeurs Danielle et Marie-José (Lionel); ses neveux et nièces; petits-neveux et petites-nièces ainsi que des amis.
Open in new window